homme qui marche sur un tapis de course

Quel que soit votre niveau de pratique sportive, vous pouvez utiliser le tapis de course à la maison. C’est un équipement de cardio-training très efficace dont les avantages sont nombreux. Il permet notamment de protéger les articulations, d’améliorer le système cardio-vasculaire, et de se mettre à l’abri des intempéries puisque les séances se déroulent à l’intérieur. Sachez qu’il existe plusieurs types de tapis de course pour la maison.

Comparatif et guide d’achat des meilleurs tapis de course

Les différents types de tapis de course pour la maison

Pour débutants ou pour coureurs amateurs, le tapis de course est une solution pour faire du sport à domicile. Vous n’avez pas besoin d’un coach pour marcher ou courir sur un tapis. Que ce soit pour une remise en forme, une tonification ou pour perdre du poids. Le footing est une activité physique qui vous fera travailler différents muscles du corps comme : le fessier, les abdos, les mollets, les cuisses et surtout votre cardio. Le tapis de course vous fera brûler des calories. Il existe plusieurs types de tapis de course pour la maison :

  • Les tapis de course classiques : ils sont les plus populaires. Que vous soyez un sportif débutant ou averti, vous pouvez vous en servir à domicile. On l’apprécie particulièrement à cause de son excellent rapport qualité-prix. Les tapis de course classiques proposent les fonctionnalités de base que les utilisateurs recherchent. L’entrée de gamme de ce type est à la hauteur de toutes les bourses.
  • Les tapis de course pliables : peu encombrant, ils conviennent aux sportifs qui ne disposent pas d’assez de place à la maison. Ce type de tapis de course se plie en toute aisance avant d’être rangé de façon discrète, ce qui permet de libérer de l’espace. Les tapis de course pliables sont généralement fixés sur des roulettes, ce qui permet de les déplacer facilement pour les installer dans n’importe quelle pièce de la maison.
  • Les tapis de course professionnels : si vous êtes un sportif aguerri, c’est un tel tapis de course que vous devez choisir. Généralement, les tapis de course professionnels sont assez conséquents en termes de volume et disposent d’écrans et d’options plus performants. Ils sont dotés le plus souvent de bande de roulement plus large et disposent d’un amorti plus satisfaisant. Le tapis de course professionnel est un appareil de fitness destiné principalement aux athlètes et coureurs aguerris.

N’ayez crainte, chaque tapis est doté d’un bouton d’arrêt d’urgence. Choisissez un appareil adapté à vos besoins. En savoir plus sur : quel tapis de marche pour personne âgée ?

homme courant sur tapis de course dans sa maison

Points à considérer pour choisir un tapis de course pour la maison

Si vous avez l’intention de vous offrir un tapis de course pour la maison, vous devez tenir compte d’un certain nombre de points afin de retenir le modèle qui vous convient le plus. C’est un conseil que vous gagnez à suivre, que vous soyez un sportif débutant ou expérimenté.

  • La surface de course : il est important de choisir une surface de course bien adaptée à votre pratique. Si vous comptez utiliser l’équipement pour marcher entre 1 km/h et 6 km/h, le mieux est de privilégier une surface de 100 cm x 40 cm. Vous trouverez facilement un tapis de marche qui comblera vos attentes. Si votre objectif est de faire du jogging entre 6 km/h et 8 km/h, l’idéal serait de miser sur une surface de course de 120 cm x 40 cm afin de bénéficier d’un bon confort. Mais si vous avez à cœur de courir à partir de 10 km/h, ce que vous devez faire est de cibler un tapis de course de 130 cm x 45 cm et plus.
  • L’amorti : un bon tapis de course doit être doté d’un système d’amortissement. Vérifiez donc que le modèle qui vous intéresse en dispose. Notez que la sophistication de l’amorti n’est pas la même d’un modèle à un autre. Si le système est parfait, les chocs subis au niveau des genoux et de l’ensemble des articulations seront réduits. Veillez à ce que l’amorti soit adapté à votre usage. Dans le cadre de la marche, privilégiez un amorti souple afin de vous apporter un meilleur confort articulaire ainsi qu’une sensation de « rebond ». En ce qui concerne la course à pied, il est préférable de miser sur un amorti plus dur afin de bénéficier d’un maximum de relance et de dynamisme en usage.
  • La puissance du moteur : c’est le moteur qui garantit la vitesse du tapis de course. Pour choisir la puissance idéale de celle-ci, tenez compte de l’usage souhaité. Notez que plus vous irez vite, plus la puissance du moteur devrait être importante. Sachez aussi que la puissance est en lien avec le poids maximum du tapis de course. Si le moteur a une puissance parfaitement adaptée à votre usage, la durée de vie du produit sera prolongée.
  • Le poids maximum utilisateur : selon les modèles, cette donnée peut varier de 100 kg à plus de 150 kg. Le dimensionnement de chaque tapis se fait au niveau de sa structure ainsi que du moteur afin d’accueillir en toute sécurité et de façon durable un utilisateur avec un poids maximum.
  • La console : c’est une erreur de choisir un tapis de course sans tenir compte de sa console. Car c’est cet élément qui donne les informations de base liées à votre pratique. Par exemple, la console vous renseigne sur la distance parcourue, la vitesse, le temps de pratique et la moyenne des calories brûlées. Certains modèles sont simples et intuitifs et sont indiqués pour la pratique de la marche. D’autres disposent de consoles plus technologiques. Le plus important est de vous concentrer sur les instruments de mesure et les différents programmes proposés à partir desquels vous pourrez évaluer vos performances et votre progression. Considérez également les compatibilités proposées, comme la possibilité de lier un MP3 ou un programme de coaching, et la facilité de lecture des informations, en tenant compte par exemple de la taille de l’écran et du rétro-éclairage.
  • La stabilité : ce paramètre dépend du poids du tapis de course. Plus celui-ci est lourd, plus il est stable et est gage de fluidité et de confort. Prenez également en compte l’empattement au sol afin d’avoir la certitude d’utiliser un appareil qui a une bonne solidité.
  • L’inclinaison : c’est un critère à considérer pour réaliser un bon travail musculaire des jambes. Grâce au système d’inclinaison de votre tapis de course, vous pouvez varier la pratique par la simulation des parcours en côte. Il donne surtout la possibilité de plus solliciter les muscles du bas du corps ainsi que ceux de la sangle abdominale, ce qui a pour conséquence d’accélérer la perte de calories. Sachez qu’il existe deux types d’inclinaison : l’un est à réglage manuel et nécessite l’arrêt du produit pour régler l’inclinaison tandis que l’autre est à réglage automatique et permet de faire évoluer l’inclinaison durant la pratique.
  • L’intégration à l’habitat : intéressez-vous au système de pliage et de dépliage. Il est préférable de privilégier un modèle dont la manœuvre n’est pas compliquée et assure une intégration rapide du produit dans votre habitat.
  • Le montage : choisissez un modèle de tapis facile à monter. Cette tâche doit prendre entre 30 min et 1 h. Au-delà, cela devient une corvée.

personne courant sur tapis de course

Conseils pour bien utiliser un tapis de course à la maison

Quel que soit le type de tapis de course que vous avez installé dans votre maison, ces quelques conseils vous permettront de l’utiliser convenablement.

  • N’appuyez jamais tout de suite sur le bouton « Stop » lorsque la fin de votre séance d’entraînement approche. Cette façon de faire n’est absolument pas bonne pour votre corps lors d’un entraînement cardiovasculaire. Ce qui est conseillé est de ralentir à un rythme plus lent pendant 5 minutes environ avant d’éteindre l’appareil. Le footing de fin de séance va permettre à votre corps de faciliter l’élimination de l’acide lactique. Aussi, cela va réduire les crampes aux jambes.
  • Au début de votre entraînement, il est mieux de commencer lentement. C’est une très mauvaise idée de commencer par une course rapide. Il est bon de commencer lentement et d’augmenter de façon graduelle la vitesse.
  • Aussi, il n’est pas avantageux de commencer votre entraînement en pente. Ce qui est recommandé est de commencer graduellement à incliner le tapis après le réchauffement de vos muscles et un jogging fait à un petit rythme.

Découvrez les avis sur les meilleurs tapis de course